Pour venger A.D.G.

1947-2004

Jeux de mots laids et calembours...




- Voulez-vous être témoin de Jéhovah ?
- Je peux pas, j’ai pas vu l’accident !

(C’est le bagne)


Essayez donc de marcher avec des cothurnes quand vous pesez cent kilos et vous mendirez des nouvelles chaussures.

(J'ai déjà donné)



Hélas, c’est toujours le laid qui déborde.

(J'ai déjà donné)



Nous attendîmes la tombée de la nuit en jouant à la crapette qui est une variante bicéphale de la chère réussite qui emporta le général de Gaulle.

(Juste un rigolo)



... J’avais offert des tournées, j’avais expliqué que la subversion communiste et sud-américaine n’avait qu’à bien se tenir, que ma femme était une vache et que, comble de paradoxe, c’était elle qui me trayait, que les Français étaient des veaux, ne pouvant être après avoir tété.

(Je suis un roman noir)



Elle travaillait dans une banque, ce qui donna l’occasion à Domi d’un pauvre calembour : « Vous habitez chez vos warrants ? »

(La nuit myope)



— Circulez, y’a rien nageoires. Caudales, je vous dis !

(La nuit myope)




Page précédente | Page suivante



Généré par Pluxml preview 0.3.1 en 0.003s | Admin
Webmastering by ICS, skin by Kloobik, repeint par le Typographiste.